L'édito

« L’ADEME est pleinement mobilisée pour une relance verte »

Face à la crise économique et sanitaire qui se poursuit, des moyens conséquents sont actuellement mis en œuvre en France. Un éditorial de Philippe Masset, directeur Europe et International à l’ADEME

À court terme, pour protéger la société et les acteurs économiques, mais également pour préparer, à l’horizon 2030, un avenir compatible avec les objectifs environnementaux et climatiques de la France. L’ADEME est aujourd’hui pleinement mobilisée pour y contribuer. Ainsi, dans le cadre du plan de relance national de 100 milliards d’euros présenté en septembre 2020 – et dont 30 % seront consacrés à la transition écologique –, l’État a confié 2 milliards d’euros à l’ADEME pour mettre en œuvre en 2021 et 2022 plusieurs fonds sur l’économie circulaire et la gestion des déchets, la décarbonation de l’industrie, la rénovation énergétique, la transition des PME, le développement de la filière hydrogène, la dépollution de sites industriels ou encore le tourisme durable.À l’international aussi, l’ADEME restera mobilisée. Elle a récemment adopté une nouvelle stratégie Europe et International pour la période 2020-2022. Celle-ci vise à porter une ambition forte en intégrant les Objectifs de développement durable, partager et enrichir l’expertise et le savoir-faire français, et créer et diffuser des bonnes pratiques créatrices de valeur économique, sociale et environnementale dans les territoires. Il s’agit par exemple de poursuivre notre soutien au sujet de l’accès à l’énergie durable hors réseau ou encore d’échanger sur les filières innovantes comme l’hydrogène. Cette lettre vous présente les actions mises en œuvre dernièrement sur ces sujets par l’Agence et ses partenaires.