L'édito

Les coopérations intègrent de plus en plus la dimension du tourisme durable.

L'éditorial de Philippe Masset, directeur Europe et International à l’ADEME.

En cette période de rentrée, aborder la thématique du tourisme durable accompagne la transition douce entre les vacances, lieux de vie quotidiens du tourisme, et le travail. Approches, outils et financements nécessaires à la durabilité du tourisme : tels sont les projets européens et français développés et pilotés par l’ADEME que la présente lettre développe. 
Opérateur du Fonds Tourisme Durable dans le cadre du plan de relance national « France Relance », l’ADEME travaille en étroite collaboration avec les instances communautaires. Objectif : valoriser l’Écolabel européen et déployer son offre d’expertise sur l’économie circulaire et le climat afin d’atteindre cet objectif de durabilité, tant recherché et souhaité par les acteurs de la filière. 
Les solutions que l’ADEME accompagne sont autant de bonnes pratiques que nos partenaires étrangers entendent partager. Ainsi, les coopérations européennes, méditerranéennes et africaines intègrent de plus en plus cette dimension. La filière Tourisme Durable est pluridisciplinaire et nécessite, à coup sûr, le concours de tous, offreurs, usagers, opérateurs, agences, financeurs… pour réussir.