L'édito

L’ADEME soutient l’innovation pour améliorer le recyclage et la réincorporation des matériaux

Baptiste Perrissin Fabert
L'édito de Baptiste Perrissin Fabert, Directeur exécutif de l’expertise et des programmes à l’ADEME.

L’économie circulaire, parce qu’elle prône une utilisation rationnelle des ressources par le réemploi et le recyclage, est au cœur des politiques européennes et françaises pour réduire les pressions sur les ressources naturelles et les émissions associées à leur exploitation. Dans son dernier exercice de prospective, l’ADEME montre que différents chemins sont possibles pour arriver à une économie à faibles émissions de carbone avec des conséquences variables sur les ressources suivant le scénario considéré. Dans tous les cas et quel que soit le scénario, l’augmentation de la part du recyclage est indispensable.Consciente de cet enjeu, l’ADEME soutient l’innovation des entreprises françaises pour améliorer la recyclabilité, le recyclage et la réincorporation des matériaux, à travers le Programme des investissements d’avenir (PIA).  L’ADEME participe aussi à l’ERA-NET ERA-MIN « Matières premières pour le développement durable et l’économie circulaire ». Cet appel à projets européen vise à promouvoir des solutions afin de contribuer à la sécurisation de l’approvisionnement de l’Europe en ressources minérales. Les lauréats de sa troisième édition vont très prochainement être annoncés, l’occasion de revenir sur les résultats des recherches soutenues sur cette question.