Autour du monde

Le Vietnam s’engage sur le climat et la construction bioclimatique

L’efficacité énergétique dans les bâtiments est primordiale pour réduire les consommations d’énergie et atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici à 2050. Dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de la Construction du Vietnam, l’ADEME accompagne la réalisation de deux projets pilotes de construction de « bâtiments bas carbone » à Hanoï.

Le Vietnam a ratifié l’accord de Paris en 2016. C’est aussi l’un des premiers pays du Sud engagé dans l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GABC), initiative lancée lors de la COP 21 à Paris, visant à décarboner le secteur du bâtiment et à encourager la construction bioclimatique. Il participe au programme « Bâtiment en climat tropical » (LETCHI) porté par l’ADEME, plateforme internationale d’experts et d’échanges sur les bâtiments bas carbone et bioclimatiques.

Les enjeux sont importants, compte tenu de la forte croissance démographique et du rythme accru de construction au Vietnam. Les promoteurs privilégient trop souvent la réduction des coûts en recourant à des méthodes simples de conception et au détriment de l’isolation des bâtiments. Cela induit des surconsommations importantes de climatisation.

La coopération franco-vietnamienne dans le secteur du bâtiment

La France et le Vietnam ont signé un accord bilatéral en 2017, sur « l’efficacité énergétique et la transition bas carbone dans le bâtiment », associant l’ADEME en tant qu’opérateur et le Programme pour l’efficacité énergétique dans les bâtiments (PEEB). Un appel à projets a ainsi été lancé courant 2020, pour la réalisation de deux projets pilotes de construction neuve, l’un concernant un collège (Capital House) et l’autre un ensemble de logements sociaux (NHS). Les deux promoteurs retenus bénéficient d’une assistance technique à maîtrise d’ouvrage apportée par l’ADEME, assurée par le Laboratoire d’écologie urbaine, pour la conception bioclimatique, le confort thermique et l’utilisation de matériaux locaux.

Enfin, l’ADEME et le ministère vietnamien de la Construction ont organisé, du 9 mai au 8 juin, sept sessions techniques de formation en ligne, destinées aux professionnels du bâtiment (architectes, investisseurs, etc.), pour intégrer les critères de conception bioclimatique dès le démarrage des projets et faciliter l’accès aux financements.