Terrain

Valoriser les motos martiniquaises hors d’usage

Valoriser les motos martiniquaises hors d’usage

En Martinique, 600 motos sont vendues chaque mois. 600 motos qui, à la fin de leur vie, seront pour la plupart abandonnées dans la nature. Un constat insupportable pour Stedys Chatenay, amoureux des deux-roues et de l’environnement. Déjà propriétaire d’un magasin de motos d’occasion à Fort-de-France, Sparrow Bikers, il a repris en 2018 une casse située au Lamentin avec un objectif : donner une seconde vie aux motos hors d’usage. Il contacte alors l’ADEME, qui le met en relation avec les bons interlocuteurs du Programme Territorial de Maîtrise des Déchets de la Martinique. Rapidement, l’entreprise noue des partenariats avec des assureurs pour récupérer les véhicules accidentés. Certains particuliers commencent également à apporter leurs bécanes hors d’usage. Celles qui ne peuvent être réparées sont démontées. Les pièces en bon état sont revendues en boutique ou via le site Internet. Les matériaux non récupérables (métaux, plastiques, fluides, câbles…) suivent les filières de recyclage réglementaires et les carcasses sont envoyées dans un centre pour véhicules hors d’usage agréé. Cent cinquante deux-roues ont été traités en 2019 et 112 en 2020. À terme, l’objectif de Sparrow Bikers est d’atteindre les 500 motos par an.

A lire aussi dans le magazine