L'édito

“La rénovation énergétique est l’un des piliers fondamentaux du plan de relance.”

L’éditorial de Philippe Masset, directeur Europe et International à l’ADEME.

Juste avant la crise sanitaire de la Covid-19, la Commission européenne lançait le Green Deal (ou Pacte vert européen). L’objectif de cette stratégie est d’atteindre la neutralité carbone en 2050 pour le continent européen. Ce qui implique évidemment une mise en cohérence des différentes stratégies climatiques, énergétiques, environnementales, agricoles, économiques et industrielles. Le plan de relance européen renforce justement cette dimension de cohérence, le Green Deal en étant au cœur. En particulier, la Commission européenne souhaite promouvoir une rénovation plus rapide des bâtiments, rendue nécessaire pour l’atteinte d’une Europe climatiquement neutre. Ainsi, la « Renovation Wave » – Vague de rénovation – apparaît comme l’un des piliers fondamentaux du plan de relance ; elle trouve aussi un écho dans les plans de relance nationaux des États membres. La France, bien entendu, accélère cette rénovation des bâtiments par la mise en place de mécanismes adaptés qui vous sont décrits dans ce numéro d’ADEME International. En tant qu’opérateur de la transition écologique, ­l’ADEME prend toute sa part pour la réussite de cet objectif et agit au niveau européen avec ses homologues pour atteindre le succès.