Terrain

Vignes : des UV pour limiter les pesticides !

Vignes : des UV pour limiter les pesticides !
UV Boosting propose aux viticulteurs une solution innovante et écologique pour lutter contre les champignons qui contaminent la vigne. Une alternative efficace à l’utilisation de pesticides.

Les années pluvieuses, le mildiou détériore la récolte et altère la qualité du vin. Pour l’éviter, des traitements fongicides sont nécessaires. Dans le vignoble de Pessac-Léognan (33), sur une parcelle de merlot bio, un viticulteur a opté pour Hélios, une solution mise au point par UV Boosting. Son tracteur circule entre les vignes, équipé d’un outil diffusant des flashs d’UV-C qui stimulent les défenses immunitaires de la plante. Lauréate en 2018 du concours d’innovation i-Nov du Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME, la start-up a obtenu un soutien financier. « Ce projet se distinguait des autres parce qu’il n’apporte aucun intrant et agit en préventif. Il n’existe aucune technologie comparable sur le marché. Ses effets ont été reconnus dans le cadre des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques », explique Thomas Eglin, coordinateur R&D – Agriculture, forêt et gestion durable des sols à l’ADEME.

Réduire de 30 à 60 % l’usage des pesticides

En 2020, testé sur 15 parcelles dans cinq régions françaises, Hélios a fait ses preuves, y compris auprès de grands noms tels que Smith Haut ­Lafitte, ainsi que plusieurs grandes maisons de Champagne. « Les avantages sont multiples, explique Yves Matton, l’un des trois cofondateurs. Cette solution permet de réduire de 30 à 60 % l’usage des pesticides. Elle aide les viticulteurs à anticiper les réglementations et à sécuriser les récoltes en bio tout en répondant aux nouvelles attentes des consommateurs. Enfin, Hélios peut être utilisé quelle que soit la météo, et n’entraîne aucun phénomène de résistance de la plante. » Après les vignes, la start-up travaille actuellement à l’adaptation de sa solution pour la culture des fraises, des pommes, des rosiers et des tomates.

Qui ?

La start-up UV Boosting.

Où ?

En Nouvelle-Aquitaine et en Île-de-France (R&D et production).

Pourquoi ?

Pour éradiquer le mildiou et l’oïdium dans les vignes en réduisant les quantités de pesticides.

Quand ?

Depuis 2018.

Partenaires ?

L’ADEME dans le cadre du concours d’innovation i-Nov du Programme d’investissements d’avenir.

A lire aussi dans le magazine