Terrain

Créer des forêts et préserver la biodiversité

« Créateur de forêt » est une entreprise à mission engagée pour la nature. Sa raison d’être : répondre à la problématique de l’érosion de la biodiversité.

Tous les dix ans, en France, c’est l’équivalent de la surface d’un département qui est artificialisé », rappelle Baptiste Treny, fondateur de Créateur de forêt, qui se définit comme un « promoteur de biodiversité ». Son métier : bâtir des écosystèmes qui laissent la nature s’exprimer. Avec son équipe, ils récupèrent des terrains de 1 à 2 hectares, mis à disposition par les communes en zones rurales pour y aménager des forêts, clairières, bosquets, mares, haies, etc. Créateur de forêt privilégie des espaces où l’intervention humaine est utile pour relancer la biodiversité, créer des corridors écologiques, dépolluer les sols… L’entreprise fait en sorte que ces terrains soient bloqués juridiquement pour un siècle grâce à l’« obligation réelle environnementale » (ORE), un dispositif foncier de protection de l’environnement qui garantit un impact positif sur le long terme. Des nouvelles forêts qui sont éco-socio-conçues. C’est à dire qu’en plus de l’objectif environnemental, l’entreprise recherche aussi des externalités positives, en faisant appel à des chantiers d’insertion ou des chantiers écoles par exemple.

Huit projets en cours

Les projets sont financés par des fonds privés à hauteur de 6 euros par mètre carré. Près de 600 particuliers et 72 entreprises ont déjà participé. « L’important est que chacun soit sensibilisé et contribue à la hauteur de ses moyens », assure Baptiste Treny. Huit projets sont déjà en cours, dans l’ouest de la France.

Créateur de forêt est membre de la communauté du Coq vert, animée par l’ADEME et BPI France. Avec d’autres entrepreneurs engagés pour l’environnement, Baptiste Treny partage ainsi ses préoccupations et bonnes pratiques et participe à des webinaires et conférences organisés chaque mois.

Qui ?

Créateur de forêt

Où ?

Huit projets sont déjà en cours dans les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime, l’Ille-et-Vilaine, la Dordogne et la Haute-Garonne.

Pourquoi ?

Créer des ilots de biodiversité en y plantant des arbres sur des terrains protégés durant un siècle.

Quand ?

Depuis février 2021

Partenaires ?

Le Coq vert, communauté créée à l’initiative de l’ADEME, BPI France et le ministère de la Transition écologique. Le projet est lauréat des trophées de l’écoconception de Recita, (Réseau d’économie circulaire et d’innovation de Nouvelle-Aquitaine).