Terrain

La Région Centre-Val de Loire analyse sa trajectoire climat régionale

La Région Centre-Val de Loire analyse sa trajectoire climat régionale
Grâce à la méthode d’analyse de la trajectoire climat régionale de l’ADEME, la Région Centre-Val de Loire a approfondi la prise de conscience de l’enjeu climatique par l’ensemble de ses directions et services.

La Stratégie nationale bas carbone (SNBC) fixe l’objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Les Régions sont les chefs de file de sa mise en œuvre sur le territoire. Pour les accompagner, l’ADEME a construit une méthodologie d’analyse de leur trajectoire climat expérimentée début 2021 par huit Conseils régionaux, dont celui de Centre Val-de-Loire. « Nous nous sommes lancés quand notre Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires [SRADDET] était en phase de validation. Cela nous a permis de faire un pas de côté et d’avoir une vision transversale », explique Stéphanie Brochard, cheffe de projet SRADDET.

Pistes d’amélioration

L’analyse est menée par un cabinet indépendant. Un regard extérieur qui a interpellé l’ensemble des services de la Région sur ce qu’ils font. « Cela a approfondi la prise de conscience de chacun. » Avec cette démarche, la Région a pu interroger la cohérence de l’ensemble de ses leviers d’action. L’objectif sera désormais de s’approprier les résultats pour en tirer des leviers d’action opérationnels. « Il ressort que notre trajectoire est en phase avec la SNBC, mais nous avons identifié des points d’amélioration. Par exemple, notre stratégie de développement économique, qui est en cours de révision, pourrait être renforcée sur l’enjeu climatique avec un travail approfondi sur l’accompagnement des filières », souligne Stéphanie Brochard qui ajoute : « Cette démarche a aussi contribué au dialogue préparatoire entre les services. »

Quoi ?

Une méthodologie d’analyse de la trajectoire climat des Régions a été développée par l’ADEME.

Où ?

Les Régions Centre-Val de Loire, Nouvelle-Aquitaine et La Réunion ont été les premières à expérimenter l’outil. Elles ont été rejointes par cinq autres au premier trimestre 2021.

Pourquoi ?

Pour doter les Régions d’un outil de pilotage et de suivi de leur politique climatique dans un esprit d’amélioration continue.

Quand ?

L’expérimentation fin 2020 a débouché sur un déploiement de l’outil au cours du premier semestre 2021. Le rapport final vient d’être publié.

Partenaires ?

La Région avec l’ADEME

A lire aussi dans le magazine