Innovation

La reconversion écologique d’une ancienne friche industrielle

Une partie du site de l’ancienne raffinerie de Reichstett en Alsace a été réhabilitée en zone humide. Une expérience concluante soutenue par l’ADEME !

Inaugurée dans les années 1960, la raffinerie de Reichstett, au nord de Strasbourg, a définitivement cessé ses activités en 2011. Le site doit être reconverti en un parc d’activité « nouvelle génération ». Lorsqu’une zone humide d’une dizaine d’hectares est découverte sur le site, l’Eurométropole de Strasbourg décide d’engager une reconversion écologique.

« Nous avons été sollicités pour faire des préconisations, réaliser un suivi de la végétation et de l’habitat naturel, puis évaluer le gain environnemental de cette initiative », explique Isabelle Combroux, enseignante-chercheuse au sein du laboratoire LIVE de l’université de Strasbourg.

Faune et flore préservées

Après une étude des stocks de graines dormantes dans le sol, puis de l’état des sols au printemps 2019, des semis sont effectués afin de reconstituer des prairies. Les chercheurs réalisent également des tests de décompaction des sols par diverses méthodes, comme la colonisation du sol par des vers de terre afin d’aider à améliorer la structure du sol. Deux ans plus tard, les indicateurs biologiques et écologiques surveillés sont satisfaisants : la zone s’est végétalisée rapidement (peupliers, saules, hélophytes, roselière). Les crapauds verts, déjà présents, ont pu être préservés et des oiseaux nicheurs ont été observés. « La preuve que reconstituer un milieu fonctionnel sur une friche industrielle est possible », se réjouit Isabelle Combroux.