Terrain

3D Tex tricote en mode zéro déchet

3D Tex tricote en mode zéro déchet
À Saint-Malo, une usine de pointe fabrique des pulls sans couture grâce à une technologie 3D écoresponsable. Une solution industrielle ambitieuse soutenue par l’ADEME.

De la culture à la teinture en passant par la fabrication, le textile est la ­deuxième industrie la plus polluante au monde. C’est aussi une filière qui a fortement évolué en se délocalisant. Face à ce constat, Basile Riquier, Marc Sabardeil et Gwendal Michel ont imaginé un outil de production français, performant et vertueux. « Nous avons la conviction que la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux constitue un levier de compétitivité », affirme Basile Riquier.

La digitalisation et la technologie 3D permettent de limiter les chutes de matières premières à 2 %, au lieu de 20 à 30 % habituellement. Prototypes virtuels, production rapide au plus près des besoins des clients, pulls sans couture et donc plus durables contribuent également à réduire les déchets tout au long du cycle de vie du produit.

30 métiers à tricoter d’ici à 2025

3D Tex entend ainsi contribuer à la dynamisation du territoire et à la relocalisation de la production textile en France. L’entreprise s’approvisionne d’ailleurs majoritairement auprès de filatures françaises. L’investissement pour ces machines nouvelle génération s’est élevé à 1,5 million d’euros, dont 340 000 ont été financés par l’ADEME dans le cadre du fonds Déchets. « L’aide financière de l’ADEME, qui a compté parmi nos ­premiers partenaires, a été essentielle. Et nous comptons également sur son accompagnement pour développer notre activité. Notre objectif est de passer de 10 à 30 métiers à tricoter d’ici 2025, et de les installer dans un bâtiment à haute performance énergétique alimenté par de l’électricité verte ou renouvelable », explique ­Basile Riquier.

Quoi ?

3D Tex

Où ?

Saint-Malo

Pourquoi ?

Pour des pulls fabriqués en France et une industrie textile responsable et zéro déchet

Quand ?

L’usine a ouvert ses portes en juin 2021

Partenaires ?

ADEME, CCI, Région Bretagne, Poool (accélérateur de start-up)

A lire aussi dans le magazine