Portrait

“ Le sport a un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique”

Julien Pierre, fondateur du label Fair Play For Planet
Ancien rugbyman professionnel, Julien Pierre a créé le label Fair Play For Planet pour mettre le sport au service de la lutte contre le réchauffement climatique. Portrait.

Quand on lui parle de son enfance en Vendée, Julien Pierre aime racon­ter qu’il était réveillé le matin par le rugissement des lions. Son grand-père dirigeait en effet le parc anima­lier des Sables d’Olonne. « J’ai grandi dans un “jardin” de six hectares où vivaient toutes sortes d’espèces ani­males », se souvient-il. Mais le rugby l’entraîne vite vers d’autres horizons. À 18 ans, il intègre le centre de forma­tion de La Rochelle, première étape d’un parcours de rugbyman qui l’amènera jusqu’au plus haut niveau, le XV de France. Cette « aventure » l’a construit « en tant qu’homme », reconnaît-il aujourd’hui. Il a travaillé dur, persuadé que jamais rien n’était acquis, qu’il fallait sans cesse se remettre en question, garder l’envie d’être le premier.

Un voyage, un déclic

Pour autant, il n’a pas oublié les ani­maux du parc de son grand-père. Quand son oncle, qui dirige le Bio­parc de Doué-la-Fontaine, lui pro­pose de l’accompagner en Indonésie pour enquêter sur le risque de dispa­rition des tigres de Sumatra, il n’hé­site pas. « J’ai vu de mes yeux les ra­vages de la déforestation sur les écosystèmes, les populations et les animaux. Au retour, ma conviction était faite : je devais m’engager pour la sauvegarde des espèces et de l’en­vironnement. » Alors qu’il joue dans l’équipe de Clermont-Ferrand, il crée la Passerelle Conservation avec le Parc animalier d’Auvergne, un fonds de dotation pour la protection des espèces menacées et de leur habitat, puis, quelques années plus tard, l’as­sociation Biodiv’Educ, pour sensibili­ser les plus jeunes à ces enjeux.

Naissance d’un label

À 37 ans, il arrête le rugby, reprend des études et rédige un mémoire de mas­ter sur la création d’un label vert pour les associations et les clubs sportifs. « Je suis convaincu que le sport est un acteur social essentiel. Les grands évé­nements brassent des milliers de sup­porteurs et les sportifs exercent une influence déterminante, notamment sur les jeunes. C’est tout un écosys­tème qui déborde le cadre des clubs. Le sport a un vrai rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement clima­tique. » Entouré d’une équipe venue de différents univers professionnels et conseillé par l’ADEME, Julien Pierre crée Fair Play For Planet, un label attri­bué aux clubs et événements sportifs engagés dans des actions écoresponsables. Aujourd’hui, dix actions ont été repérées et validées avec l’ADEME, dont cinq font l’objet de courtes vidéos avec des sportifs de haut niveau présentant leur propre engagement. Il a également lancé le #FPFPChallenge pour mobiliser les jeunes générations sur les réseaux so­ciaux. « Nous n’en sommes qu’au dé­but et il reste beaucoup à faire. » Julien Pierre est réaliste… mais toujours fidèle à ses convictions de sportif de haut niveau : « Ne jamais renoncer à s’engager, travailler, recommencer. »

Bio
Juin 2009

Voyage en Indonésie

Mai 2018

Quitte le rugby, après dix-sept ans de carrière

Novembre 2020

Lance Fair Play For Planet

A lire aussi dans le magazine