Terrain

Décarbonation en vue pour Gascogne Papier


À Mimizan, dans les Landes, l’entreprise Gascogne Papier produit du papier kraft naturel à partir de pin maritime. Elle se lance dans un ambitieux projet de décarbonation. Il s’agit d’installer une unité de transformation du savon de liqueur noire, un coproduit extrait du processus de fabrication de la pâte à papier que l’entreprise revend en externe. L’objectif est de le transformer en combustible de substitution pour le four à chaux, qui fonctionne actuellement essentiellement au fioul. L’unité de transformation, qui sera effective en 2022, consommera très peu d’électricité et surtout de la vapeur qui sera directement récupérée sur le process de fabrication du papier. Avec ce projet, Gascogne Papier pourra réduire considérablement son empreinte carbone en économisant 4 000 tonnes de fioul par an et en évitant l’émission de 12 000 tonnes de CO2, soit 57 % de ses consommations d’énergie fossile. Le projet a reçu le soutien de l’ADEME dans le cadre du dispositif France Relance à hauteur de 997 850 euros.

A lire aussi dans le magazine