Terrain

Recycler pour réduire les déchets plastiques

BVI développe et fabrique des pièces en thermoplastiques pour de nombreux secteurs : cosmétique, aéronautique, paramédical, bâtiment, accessoires de sport… L’entreprise intègre désormais à sa production plus de 50 % de matière recyclée.

Cent quarante tonnes, c’est la quantité de matière plastique transformée chaque année par BVI. Yannick Bouglé, cogérant de l’entreprise, a souhaité apporter sa pierre à la transition écologique et s’engager dans une démarche d’économie circulaire. Selon l’OCDE, l’enjeu est de taille puisque la production de déchets plastiques pourrait tripler d’ici à 2060.

Dès 2017, BVI a ainsi cherché des fournisseurs en mesure de lui procurer des matières recyclées de qualité (20 t/an). De plus, en 2021, l’entreprise a été lauréate de l’appel à projets ORPLAST, dans le cadre du plan France Relance. Avec ce soutien -financier de l’ADEME, elle a ainsi pu accélérer ses investissements.

Un avantage concurrentiel pour l’entreprise

BVI compte désormais cinq broyeurs qui lui permettent de réutiliser ses propres déchets de production (10 t/an), ainsi que ceux d’un client partenaire (5 t/an). Un sixième broyeur devrait bientôt être installé. L’entreprise a également fait l’acquisition d’un logiciel de calcul permettant d’analyser le cycle de vie (ACV) des produits et de mesurer notamment le bilan carbone identifié. « En tant que plasturgistes, nous sommes conscients du rôle que nous avons à jouer dans le déploiement de l’économie circulaire. De plus, plusieurs de nos clients s’engagent aussi dans cette démarche responsable. Au-delà de l’aspect environnemental, c’est donc également un avantage concurrentiel pour l’entreprise », se réjouit Yannick Bouglé.

Qui ?

BVI, entreprise spécialisée dans la plasturgie.

Où ?

À La Ferté-Bernard, dans la Sarthe.

Pourquoi ?

Intégrer davantage le recyclage dans son mode de production.

Quand ?

L’entreprise a été lauréate de l’appel à projets ORPLAST en 2021.

Partenaires ?

ADEME